Code Geass : Zero no Sousoku

L'Héritage de Zero
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion de Crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jiang Ren

avatar

Masculin Messages : 31
Allégéance : 天覇王 Le Paradis de l'Empereur.

Fiche d'avancement
Grade: Directeur Général des Trois Grands
Avancement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Réunion de Crise   Jeu 30 Juin - 22:36

Dans la salle de réunion richement décorée du gouvernement, il y avait un siège pour chacun des ministres du cabinet, un siège pour le Premier-Ministre, et un dernier pour le Directeur Général de la Nation, Sa Majesté Shen Wenlong.

Outre les affaires courantes à l'ordre du jour, le principal sujet de la réunion était la situation de la guerre avec Britannia. Depuis le début de la guerre, la Chine avait mis en place un certain nombre de stratagèmes pour venir à bout de leur ennemi juré. L'un d'entre eux consistait à briser leur économie.

Avant la guerre même, des projets de synthétisation de la sakuradite avaient vus le jour en Asie, mais afin de préserver les intérêts commerciaux qui maitenaient la paix dans le monde, les deux anciennes souveraines de la Chine et du Japon avaient décidés de mettre un terme à ces projets. A l'époque, la décision avait été sage, car le modèle capitaliste a besoin de tourner de cette sorte afin de préserver la paix par une entente tacite, et la conscience du fait qu'une guerre ferait perdre davantage de choses qu'elle n'offrirait d'avantages. Mais l’ascension au pouvoir de Jiang Ren avait vue des crédits êtres débloqués pour accélérer les recherches, la Chine profitant ainsi de l'importante demande en Terres Rares émanant du Japon, de l'Inde, et bien sur de Britannia.

Jusqu'à présent, la Chine avait continuée à fournir ces ressources aux autres pays. Le gouvernement Britannien était bloqué sur ce sujet, car la majorité de ces ressources se trouvaient en Chine, et pour une fois, ils avaient l'élégance de ne pas déclarer d'embargo. Aussi, Britannia achetait tout ce que le Tiandi leur permettait d'acheter, conscients l'un et l'autre que si Britannia remportait la guerre, elle effacerait ses dettes par la force, mais que ces ressources donnaient encore un avantage à la Chine et à la FNO.

Ce puissant business laissait peu de gains aux pauvres et à la masse salariale, mais les bénéfices affluaient dans les caisses de l'état. Ren savait que cela était nécéssaire, même s'il s'en voulait pour cela, de tant leur mener la vie dure en profitant de leur patriotisme et de leur fidélité à son règne. Mais le développement des nouvelles armes de guerre et les recherches sur la Sakuradite, menées à Pékin en coopération avec des spécialistes Japonais, Indiens et Vietnamiens, ces recherches avaient presque abouties.

"Bi Xia, en ce qui concerne le parachutage..."

C'était le Premier Ministre Li qui avait parlé. Le second plan qu'avait élaboré Jiang Ren pour ruiner Britannia était de créer de la fausse monnaie Britannienne et de l'envoyer massivement dans leur pays afin de saturer leur économie. La dévaluation de leur monnaie ne leur aurait pas permis de continuer la guerre. Mais s'il l'avaient fait envers et contre tous, ils auraient toujours eut besoin de ressources, car leur mère-patrie, bien que riche en Terres Rares, ne contenait que 12% à 15% des réserves mondiales... Contre 50% en Chine, fournisseur de 95% des besoins en Terres Rares de l'industrie mondiale. Cela aurait contraint Britannia à s'endetter auprès de la Chine.

Et alors, ils auraient été à la merci de la FNO. Le parachutage évoqué par le ministre Li était celui de la première vague de deux milliards de Faux Dollars Britanniens. Ren les avaient personnellement examinés l'an dernier, ils étaient impeccables. Mais l'empereur de Britannia, Raziel, avait vu venir l'attaque occulte de son ennemi juré. Peut être même préparait-il une surprise semblable à la FNO. Et par conséquent, il avait fait reprendre l'exploitation de terres rares, malgré les problèmes environnementaux que cela causait. C'était un homme brillant et déterminé, Jiang Ren Yunchang le respectait pour cela.

"... Je crois... Je crois que nous allons devoir attendre, dit-il d'une voix tremblante.
-Qu'est-ce que ça veut dire ? Interrogea Wenlong avec mécontentement.
-Et bien, nous avons reçus des nouvelles troublantes.
-Monsieur Li, nous savons déjà ce que prépare Raziel di Britannia, et peu Nous importe.
-Bi xia, il s'agit d'autre chose, monsieur le ministre Geng, le rapport, je vous prie."

Geng Huichang, il s'agissait du ministre de la sécurité nationale. En bref, le chef des services d'espionnage et contre-espionnage chinois. C'était aussi un expert du Japon et de Britannia, et un docteur en commerce international. Bien que Ren soit l'auteur de cette stratégie, c'était ce bureaucrate binoclard, un peu gras au niveau des bas-joues et portant une raie sur le côté gauche, qui avait fignolé les détails de l'opération. Ren le savait être un opportuniste doublé d'une fripouille, mais il avait sut s'en faire un allié fidèle, ou du moins utile.

"Bi Xia, poursuivit Geng Huichang en faisant un résumé, un groupe terroriste se faisant appeler "l'ordre des Chevaliers-Noirs" a prit d'assaut le laboratoire de recherche sur les armes atomiques, ils ont volés les plans ainsi qu'au moins quatre ogives opérationnelles. Nous avons aussi découvert que l'Inde planchait sur une variante du virus Ebola afin d'en faire une arme bactériologique... Elle a été volée elle aussi, ainsi que tous les plans. Les scientifiques qui travaillaient sur ces deux projets sont morts.
-Que faisaient les troupes chargés de défendre mon site de recherche nucléaire ?
-Vaincus, en moins d'une heure, avoua le ministre Geng.
-Le colonel Mo Xie était chargé de la défense, Nous l'avions envoyé là-bas justement par ce que s'est un défenseur pugnace.
-C'est vrai, et il est mort. Le commandant des terroristes prétend être Zéro... A part lui, nous ne voyons pas beaucoup de monde capable d'un tel exploit."

Jiang Ren se renversa dans son fauteuil, caressant sa barbiche d'un air rêveur. Son collègue dirigeant du Japon ressemblait beaucoup à Zéro. Une part de la vérité sur Zéro avait été révélée aux nouveaux dirigeants. Il ignorait les détails, mais il savait que Zéro avait été en réalité un personnage officiel important. Et il savait que son Grand Précepteur, Tao Hong Zhongda, avait connu Zéro, peut être avait-il même connaissance de sa vraie identité. Une chose horrible lui vint à l'esprit alors qu'il écoutait ses ministres discuter de l'incident.

Se pouvait-il que, tout comme lui, Zéro ait cherché et trouvé l'immortalité ? Se pouvait-il que plus de cent ans après, il soit encore en vie ? Guettant dans l'ombre le monde qu'il a créer et son évolution, et que voyant qu'il n'allait pas dans le sens qui lui plaisait, il soit passer à l'action... Ou alors, c'était peut être une ruse du DG Japonais. C'était un homme mystérieux, mais ambitieux et charismatique, le seul vrai rival de Yunchang au sein de la FNO. Et s'était lui qui avait poussé à la lutte finale contre Britannia. Cette affaire lui ressemblait beaucoup. Cette intervention était publique et grandiose, dans le style de ce que le commun savait de Zéro.

"Bi Xia...
-Oui ?
-Allons nous accepter l'injonction d'engager des négociations de paix avec Britannia ?"

Jiang Ren jeta un regard circulaire sur son cabinet ministériel. Il avait besoin de tirer les vers du nez à Zhongda le taoïste. Et il devait avoir une discussion avec son homologue nippon.

"Nous allons y réfléchir. La séance est suspendue pendant deux heures."

L'Empereur se leva, imité par ses ministres qui s’inclinèrent pour saluer son départ de la réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réunion de Crise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion de crise
» Réunion de crise [Capitaines]
» Réunion de Crise
» Réunion de crise
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass : Zero no Sousoku :: Fatalité :: Fédération des Nations Orientales :: Les Trois Grands :: Pékin :: Etat major & gouvernement-
Sauter vers: