Code Geass : Zero no Sousoku

L'Héritage de Zero
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des débuts explosifs... (PV LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iruka Seishi
Etudiant | Futur Ambassadeur
Etudiant | Futur Ambassadeur
avatar

Masculin Messages : 14
Age : 24

Fiche d'avancement
Grade: Etudiant (Futur ambassadeur.)
Avancement:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Des débuts explosifs... (PV LIBRE)   Sam 18 Déc - 13:04

Aujourd'hui ressemble à un jour comme un autre.
Pour une fois il y avait un temps magnifique. Le ciel était bleue comme la mer, aucun nuage à l'horizon pour perturber cette harmonie parfaite. Le soleil, cet astre solaire brillait de mille feux et illuminait ce ciel de toute sa force. Oui...une belle journée s'annonçait.
Pourtant...cette journée n'était pas comme les autres non...Cette journée était le fameux jour. Le jour de l'examen, le concours d'Iruka.

Iruka se réveilla, ouvrant les yeux très très doucement. Au début tout était flous. Puis je finit par distinguer la table de nuit où se trouvait mon réveil. Il annonçait en rouge : 8 h 30.
Je me leva alors doucement soulevant le drap qui me recouvrait puis, je frissonna un léger instant.
Il faisait légèrement froid, et j'étais en boxer...
Je me leva et m'étira doucement poussant un bâillement de titan. Il raisonna quasiment dans toute la pièce puis me dirigea vers la douche.

J'entra dans la pièce secondaire et me mit au milieu de la douche faisant tourner délicatement les manettes permettant de faire couler l'eau et les réglas de sorte à obtenir une eau tiède. À la bonne température. L'eau coula sur mes cheveux tous en bataille et les colla les uns aux autres. Quelque uns se mirent sur mes yeux que j'enlevai aussitôt. Puis, l'eau coula sur mon corps en général. Je passa mes mains sur celui-ci avec du gel douche de sorte à créer une mousse douce et odorante sur mon corps. Cette mousse resta un court instant sur ma peau. Et finit par s'évacuer dans l'évacuation d'eau. Une fois ma toilette finie, je sortis de cet enclos pour me sécher en enroulant une serviette autour de ma taille et alluma un sèche-cheveux. Une fois ceux-ci bien séchés, je sortis de cette pièce pour retourner dans ma chambre.

Je me dirigea vers l'armoire que j'ouvris rapidement et chercha un habit approprié. Pour un concours, pas question d'aller en convers, jean et tee-shirt. Sauf su je veux me faire éliminer dès mon entrée.
J'optai pour un costume noir classique. Chaussure noire cirés, chemise blanche, pantalon et haut noir. Comme un homme d'affaire quoi..
Mais sans trop faire sérieux quand même, laissant le nœud de la cravate baissé et le dernier bouton de ma chemise ouverte.
Une tenue disons...raisonnable. Pour un concours.

Je descendis alors les escaliers doucement et vit mon père fermer la porte comme d'habitude. Il me fit un sourire avant de partir et me dit «Bonne chance...fils.»
Puis il ferma la porte et partit en voiture.
De mon côté, il me restait encore dix minutes pour manger un petit truc et aller vers l'arrêt de bus.
J'avala un bol de café bien chaud et me dirigea vers l'arrêt prévu.

Une fois, le bus arrivé, je montra ma carte et m'installa tranquillement sur un siège.
En face de moi, quelques minutes plus tard, je vis un collègue de classe s'installer à son tour. D'habitude il me saluait mais là, il resta froid. Et ne jeta aucun regard sur moi. Après tout...nous étions bientôt adversaire. Sa serait chacun pour soi.
Je lui souris et lui dit quand même «Bonne chance...».
Celui-ci me me répondit même pas se contentant de m'ignorer et descendre en silence lors de l'arrivée.
Je descendit et me contenta de soupirer devant un comportement si...dur mais si réaliste.
Désormais, il n'y avait plus de place pour les sentiments. Place aux choses sérieuses. Maintenant, c'est le meilleur qui gagnera...et le meilleur...c'est moi.

Je regarda le bâtiment assez imposant et entra à l'intérieur. Dedans, des centaines de personnes venus concourir mais au final... un seul sera celui qui aura...le diplôme en quelque sorte.
Et je comptais bien faire en sorte que ce soit moi.
Je m'avança vers la tableau d'affichage pour regarder où se passait les épreuves. L'épreuve écrite au premier étage, et l'oral se passait au second.
Je regarda ensuite à quel heure je passait et remarquais que j'étais le premier à passer à l'oral. Cela me fit sourire me disant que j'allais ainsi mettre la barre haute.

Je me dirigea vers la salle où avait lieu la première épreuve et me mit au premier rang.
Non, je ne suis pas un lèche-botte, juste quelqu'un de sérieux. Puis quand l'heure fut donnée, je commença à écrire. Tout ce qui me passait par la tête afin de répondre au mieux aux questions posées. Des question ardus je doit admettre mais facile si on se concentre assez.
Quatre heures plus tard, je ressortis de la pièce content de moi.

Vint alors l'épreuve d'oral. Un jury assez impressionnant je dois dire, mais si je perdais mon sang froid, qu'est ce que ce serai dans le futur...
Il me posa alors quelques questions sur la paix et ses fondements. Je répondit jusqu'à quasiment écouler mon temps de passage. Le jury ne laissait rien paraître mais cela ne me déstabilisa pas le moins du monde. Je laissait paraître sur mon visage un air neutre et souriant par moment.
Le jury me demanda alors ce que je voudrais faire après ce concours.
Je leur souris et leur répondit.

«Je voudrais faire homme d'état. Pour la simple et bonne raison que ce monde va mal. Et il est temps de le raisonner. Pourquoi je n'ai pas choisis de piloter un knightmare directement dans l'armée? Parce que les mots sont plus fort que tout les reste.»

Une fois cela dit, je m'inclina légèrement leur faisant un révérence et leur dit.

«Merci de m'avoir accordé du temps. En espérant que cela vous ais plus.»

Je sortis de la pièce tout content. Il me restait plus qu'un chose, attendre les résultats.

Je rentra chez moi en attendant ceux-ci.
Les jours passèrent jusqu'au jour où...une lettre arriva chez moi avec pour destinataire. Mr.S.Iruka.
Je l'ouvrit lentement et lu.

«Cher Monsieur. Seishi. Iruka.
Vous avez participez au concours du .. …..... An 100.

Nous avons l'honneur et la joie de vous apprendre que le jury vous a retenu avec un score de 97 points sur 100. Ainsi que votre copie si jointe avec un score de 99 points sur 100. Ces résultats vous ont permis d'obtenir la première place du concours. Vous trouverez si joins le diplôme ainsi que votre copie.
Encore une fois, toute nos félicitations.

Veuillez agréer nos salutations distinguer.»


Je pouvais voir la signature officielle de la FNO. Prouvant que cela n'était pas une blague....
Je sauta jusqu'au plafond en me rendant compte de ce qu'il m'arrivait.
Je téléphona à mon père content de moi.
Il me dit qu'il avait apprit la nouvelle part internet et que d'ailleurs il n'était pas le seul. Son collègue avait lu ces résultat. Il me dit de passer à son bureau le lendemain.

Le lendemain donc..je passa à son bureau bien habillé bien sur.
J'entra et le vit tout souriant. Il se leva et me dit.

«Bonjour mon garçon... Comment va tu?»
«Bien bien.»

Je suis serra chaleureusement la main et me mit sur une chaise quand il me fit signe de m'asseoir.
Il me regarda et se remit assit lui aussi en me disant.

«Te souviens tu de nôtre accord?»
«Oui...comment ne pas oublier.»
«Et bien j'ai vu que tu as accomplit la part de ton marché....et bien moi j'ai fait la mienne.»
«C'est à dire?»
«J'ai discuté avec des gens de la haut pour le poste d'Ambassadeur.»
«Alors?»

Il prit une mine déçut baissant la tête et me dit.

«Et bien malheureusement...»

Je baissa ma tête m'apprêtant à entendre que je n'avait pas était prit et...

«Tu as été accepté.....» dit-il en relevant la tête souriant.
«Félicitation Mr l'Ambassadeur. Ou devrais-je dire Mr.Seishi.»

Je souris et lui serra la main en lui disant.

«Merci infiniment...merci..»



Plusieurs jours passèrent et vint le jour où je m'installa dans mon bureau.
Un bureau assez simple, quand on entre, on remarque la forme de la pièce, rectangulaire. Avec en plein milieu du champ de vison le bureau et derrière un siège confortable. Au dessus, un tableau représentant la carte du monde.
Sur le bureau,un ordinateur portable sur le côté droit du bureau, au milieu un stylo et sur le côté gauche, une pile de papier.
Des dossiers à traiter.
Et oui, à peine j'avais commencer mon métier, j'avais déjà une tonne de travail. Il fallait avouer que l'ancien Ambassadeur s'était tiré si je puis dire en laissant derrière lui un retard assez affligeant.
Pas étonnant que le pays va mal, avec des incapables pareil.

Aujourd'hui, j'arrive à peine dans mon bureau que je vois une tonne de dossier sur mon bureau ainsi qu'une note sur le côté.

«Bonjour Mr.Seishi,

Vous devriez classez ces document selon l'arrivage et vers 12h00 vous devrez participez à un repas administratif et voire même participez à un speach ou une interview sur vôtre nomination en tant qu'ambassadeur sinon, vous risquez de voir vôtre bureau envahis par des papparazzis.

Passez une bonne journée.

S.P»

Argh..encore un repas administratif. C'était plutôt courant dans mn emplois mais là en une semaine, j'ai déjà participé à au moins quatre repas. Rien de très amusant, des gens qui parlent de tout et de rien sans passer par les sujets les plus évidents.
Qui est S.P c'est simple, il s'agit de ma secrétaire, enfin...une personne qui m'aide dans mon boulot.
Je m'apprêtais donc à ranger ces fichu dossier et à aller à ce repas.

Comment cela va se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des débuts explosifs... (PV LIBRE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débuts en cuisine -libre-
» Mes débuts de serveuse ! [VENEZ, CLIENTS! LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass : Zero no Sousoku :: Fatalité :: Fédération des Nations Orientales :: Les Trois Grands :: Tokyo :: Ville-
Sauter vers: