Code Geass : Zero no Sousoku

L'Héritage de Zero
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naëlie L. Fumie [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naëlie L. Fumie

avatar

Féminin Messages : 1
Age : 22

MessageSujet: Naëlie L. Fumie [en cours]   Sam 27 Nov - 14:06

CARTE D'IDENTITÉ

# Nom : Fumie
# Prénoms : Naëlie, Linn
# Age : 19 ans, Née le 16 Janvier 81
# Camp : Neutre
# Originaire de : Iles Aaland
# Grade : Civile / Criminelle


DESCRIPTIONS

# Physique :
Le physique, une apparence, tout simplement. Rien qui ne présage son caractère. Apparence trompeuse. Du haut de ses 19 ans, de son mètre soixante-cinq, elle affichera souvent son plus beau visage, la rendant charmante et cruelle. Charmante, au sourire éclatant. Charmante, de par ses yeux orangés, enflammés d'un désir de liberté et de vie. Ses yeux si beaux, si particuliers, froid et cruel, brûlant comme les flammes. Un seul regard, dans ses plus mauvais jours, suffit à décourager les moins courageux.
Il n'y a pas que par son regard qu'elle est dévastatrice. Ses longs cheveux blonds, si blonds qu'ils en sont presque transparents, brillants. Comme ceux d'un fantôme que l'on croise dans les songes. A l'allure fantômatique, elle s'habille en jean et tee-shirt ou chemise, plus rarement en jupe.
Les épaules fines, la silhouette élancée, elle est svelte et agile. Pratiquant les art martiaux depuis quelques années, elle n'en est pas pour autant très musclée, se servant de la force de son adversaire en la retournant contre lui. Elle a une belle voix, cristaline, et elle sait bien chanter. Souple, elle peut passer par des endroits tres petits.
Une jeune fille meurtrière dans un corps de poupée fantôme.

# Mentale :
Le caractère est toute la personne. Chacun est différent. Naëlie est cruelle, parfois sadique, curieuse mais néanmoins gentille avec ses rares amis. Elle respecte ses ennemis, un respect. Elle suit ses propres règles, la vie n'est qu'un jeu. Un jeu où elle gagne. Elle gagne selon ses règles, les vivants gagnent, les autres perdent. Elle n'a aucun respect pour les morts, elle en vient même a haïr ses parents pour l'avoir abandonnée. Ne supportant pas les contraintes et les ordres, elle préfère fuir les gros problèmes. Parfois lâche, elle abandonnera même un allié, sauf ami proche, pour sauver sa vie. Neutre d'un point de vue politique, elle ne se soucie que de sa vie. Absolument pas concernée par la guerre, elle sait comment faire obéir ceux qui l'agacent, avec un simple pistolet sur le front, ou un katana sous la gorge.
Ceux qui ne la connaissent pas parlent d'elle comme d'un monstre, sanguinaire, cruel, sadique. Mais en réalité, c'est une fille solitaire, recherchant quelqu'un qui l'aide, qui ne l'abandonne pas, qui la soutienne. Elle ne souhaite qu'une chose, qu'on ne l'abandonne pas. Trahie plusieurs fois, elle reste fidèle a ses pensées. Certes, il lui arrive de se montrer insensible et même cruelle, sans pitié face à ceux qu'elle hait. Qu'ils souffrent, pour la soulager. Qu'ils meurent, qu'ils disparaissent ! Que jamais plus elle n'ait à croiser leur regard !


RÉCIT DE VIE

# Histoire :

16 Janvier 81
Ce jour là, Naëlie Linn Fumie naquit. Il était presque midi, ses parents furent comblés de joie. Ce couple Aalandais admirait deux choses parmi tant d'autres : la culture nippone et les prénoms étrangers. Dès son plus jeune âge, elle apprit le japonnais, en même temps que sa langue maternelle, le suédois. Ses parents l'aimaient peu, ou plutôt, ils voulaient qu'elle se débrouille seule, sans eux. Elle eut beaucoup de mal à s'adapter à cette vie. Ses parents étaient durs. Elle était seule toute la journée. Ils trafiquaient toute la journée sur des choses plus ou moins louches, plus ou moins légaux. Elle savait qu'il y avait des armes, couteaux, petites épées, katana et même un pistolet. Les années passèrent, lentement, les unes après les autres, identiques. Jusqu'à ce jour.

"Maman ! Maman !"

La petite Naëlie, avec ses mèches blondes et ses yeux orangés, tels des flammes chaleureuses qui fixaient sa mère.

"Quoi ?"

Le ton était peu amical, comme d'habitude. Elle avait sept ans, Naëlie, sept années de vie quasi solitaires. Elle regardait sa mère avec de grands yeux curieux.

"Maman, où vas-tu ce soir ?
_ Ce ne sont pas tes..."[/color]

Un grand bruit résonna dans le salon. Sa mère se leva brusquement, mit sa fille sous le lit et sortit de la chambre, précipitament. Bien entendu, comme vous le savez, un enfant ne reste pas sagement sous un lit alors qu'il entend des bruits bizarres dans la pièce d'à-côté. Naëlie sortit donc de sa cachette et, le plus discrètement du monde, ouvrit la porte de la chambre. Elle parcourut le petit couloir quand soudain, la porte s'ouvrit dans un grand "VLAM".
[ en cours ]
# Chronologie :
    • Évènement 1 : Naissance. Enfance tumultueuse. An 81 - 88.
    • Évènement 2 : Assasinat de ses parents. Blessures graves et convalescence. An 88 - 89.
    • Évènement 3 : Mise dans un pensionnat, fuite, clandestinité en France. An 89 - 91.
    • Evènement 4 : Apprentissage du combat dans un groupe de délinquants. An 91 - 95.
    • Evènement 5 : Capturée par la police. An 95.
    • Evènement 6 : Fuite de prison. An 95.
    • Evènement 7 : Debut d'une nouvelle vie au Japon. An 95 - 100.


DERRIÈRE L'ÉCRAN

# Pseudonyme : Naëlie, Pan ou Sabriël.
# Où avez-vous connu le forum? : Ancien forum Code Geass / Lycée Ashford. (Pan-chan le retour ♥)
# Code : Validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naëlie L. Fumie [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Geass : Zero no Sousoku :: Eveil :: Présentations :: En construction :: Neutres-
Sauter vers: